🛑Une enquête culturelle menée par vos enfants à la recherche d’un être de légende...🛑

Il n’y a actuellement pas d’événement ouvert à l’inscription.

Chut...on ne peut rien dire... D’ailleurs on ne dira rien ! Sauf qu’enfants et adolescents participant aux accueils de loisirs et aux chantiers jeunesse de la ville font assaut d’art et de créativité à travers tout un ensemble de nouvelles activités mystérieuses et que cela commence à se savoir...

La ville, en effet, prend ses quartiers d’été dans un grand bain de culture depuis le 06 Juillet dernier. Pourquoi ?

C’est qu’il semblerait qu’un étrange individu (ou un animal inconnu ? Au fond, qui sait ?), se soit installé à Douchy-les-Mines durant le confinement (ceux qui l’ont aperçu disent même qu’il serait d’une taille et d’une constitution impressionnantes).

Si le fameux virus du Covid a reculé durant ce printemps comme on le sait (mais restons vigilants...), pendant tous ces mois où nous sommes restés enfermés, un être de légende - est ce si illogique au fond ? - a pu tranquillement prospérer et se promener dans certaines contrées douchynoises sans crainte d’être dérangé.

Pour en avoir le cœur net, la commune a décidé de mener une enquête. Mais il s’agit d’une enquête d’un genre nouveau, une enquête culturelle pour tout dire, qui permettra de trouver les traces historiques, géographiques et peut-être mythologiques de cet être mystérieux.

Ce ne sont pas moins de quatre ateliers qui ont pris forme et qui se poursuivront durant les mois de Juillet et d’Août : un atelier autour de l’image, un atelier autour du récit, un autre développant la pratique du théâtre et un dernier qui est ni plus ni moins un atelier de fabrication.

Le point commun à ces ateliers ?

Chacun d’entre eux a pour cadre les accueils loisir - ils pourraient ainsi apparaître à ce titre comme des activités parmi d’autres - sauf qu’ils sont animés par un artiste-médiateur spécifique, professionnel de son domaine. Pour l’Atelier-Image, il s’agit de Nicolas Delfort, vidéaste, cinéaste mais aussi technicien de l’Image, appartenant à une association du territoire intitulée "Losange noir", pour le théâtre, à n’en pas douter vos enfants ont entendu parler d’elle à travers ses multiples activités et parce qu’elle est aussi professeur de théâtre à l’École de musique, il s’agit de Claire Dumelz. Pourquoi du théâtre ? Sans doute parce qu’il est décisif de rejouer les scènes d’apparition de la bête inconnue pour mieux la comprendre... L’ atelier de recueil de la parole itinérante et des témoignages divers a été lui conçu par Loran Casalta de la Cie de la Roulotte Ruche ainsi que par Jean-Christophe Viseux de la Vache bleue.

Enfin il y a un atelier de fabrication, très important dans ce travail d’enquête culturelle, car il s’agit de reconstituer d’après témoignage, qui ou quoi s’est caché et pourrait réapparaître derrière ce phénomène d’apparition pendant le confinement. Ce dernier atelier conduit par Fabrice Simon n’est pas n’importe quel atelier qui fait appel à différents matériaux comme le bois et l’osier. Impossible encore de dire qui en sortira...

Une restitution de ces différents ateliers et des différentes recherches menées est prévue
le samedi 29 Août à la fin des vacances d’été.

N’oubliez pas de nous suivre sur Facebook "Imaginaire Douchy" et "Cinéma de l’Imaginaire" pour en savoir plus... D’autres indices prochainement sur la page d’accueil du site ou dans "Blog" dans la rubrique "Expressions"

Dans la même rubrique